Bonjour à tous, depuis l'année dernière je ne me suis pas présentée... Tisserande en bord de Loire, je m'interesse aux fibres végétales tel que le chanvre... Je reviens d'un périple de 3 mois sur le toit du monde: expérience innoubliable... J'y ai rencontré Girardinia Diversifolia, ortie géante du Népal. Sa longueur de fibre peut aller jusqu'à 58 cm!!! J'ai eut l'occasion de découvrir toute sa transformation, de la plante à la fibre... Je vous montre quelques photos... et j'espère vous croiser bientôt lors d'animations sur cette fibre. Nolwenn

Vues : 707

Y répondre

Réponses à cette discussion

Merci Nolwenn pour cette publication.

Que tissent les femmes avec cette fibre?

Leur métier à tisser est similaire à celui des africains de l'ouest, en plus large.

Je suppose que tu as rapporté de la fibre. L'as-tu filée?

Pourras-tu nous publier des photos du fil et de tes réalisations et aussi quelques impressions de voyage?

A te lire et bon tissage. Sylvie

Cette fibre était utilisée pendant des siècles pour le propre usage du peuple Raï: sacs, nattes, vêtements traditionnels et bandeaux de portage. Aujourd'hui, un commerce d'exportation s'agrandit avec sacs,accessoires et art de la table tissés ainsi qu'étoles et vêtements tricotés.

Je me suis initiée au filage Népalais chaque soir au près du feu... J'ai bien sûre rapporté de la fibre et le fuseau traditionnel.

J'écris des textes en ce moment sur cette expérience. Je n'oublierai pas de vous en faire part.

Nolwenn

 

Bonjour Nolwen ! Impressionnantes ces photos. Tu dois avoir pleins d'images fantastiques dans la tête apres un pareil voyage. Merci de nous faire rêver. Sur le toit du monde il y a aussi des tisseuses et fileuses de laine de yack. J'ai pu lire un reportage sur une nana nommée Dechen Yeshi qui a retrouvé ses racines tibétaines et a redonné vie à un village en créant un atelier de tissage. Le village est à 3200m d'altitude sur les plateaux d'Amdo et leur atelier se nomme "NORLHA"(elles ont un site internet). C'est une belle histoire car aujourd'hui les plus grands couturiers s'arrachent leurs châles en laine de yack. En as tu ramené aussi quelques echeveaux?

J'ai hâte de voir des photos de tes réalisations avec cette grande ortie !

Merci et bienvenue . Bon courage pour la suite.

Ghislaine

Que de belles étoffes aussi!!!

J'ai croisé quelques tisserandes travaillant la laine de Yak...dans la région du Langtang où vivent des tibétains. Elles mélangeaient laine de Yak et laine de mouton sur un métier ceinture à quatres barres de lisses.

Je n'ai pas ramené d'écheveaux de cette laine... J'aime beaucoup porter la laine mais je ne la travaille pas vraiment... fidèle au végétal!

 

Pour les prochaines créations en ortie, il faut attendre un peu... Je reçois à l'instant 10kg en provenance du Népal...

Le fil n'est pas aussi fin que ce que j'ai découvert dans les montagnes. Elles gardent leur fils pour leur production tissée et tricoté...

à bientôt,

Nolwenn

 

 

RSS

© 2018   Créé par Sylvie Boyer.   Sponsorisé par

Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation

Positionnement et Statistiques Gratuites